2 SYSTÈMES SOLAIRES

Pour chanteuse, lacs et petit orchestre flottant

Du 9 juillet au 5 septembre 2021

AVEC : Delphine Coutant (chant et piano), Daniel Trutet (violoncelle), Jenny Violleau (trombone)

Benjamin Olinet (homme grenouille), Nicolas Buclin (sonorisation, chant)

QUEL PIANO ? Le pianO-bulle qui glisse littéralement sur l'eau ! Une idée originale imaginée par Voël (directeur artistique du PianO du lac).

OÙ ? 50 concerts en France ! Voir les dates et la carte ci-dessous


Ballet sur l’eau, douces rotations,

Un piano, un violoncelle, un trombone

Sur deux barges flottantes entourées d’astres transparents,

Instruments et oiseaux en gravitation.

Chanteuse et un temps paludière, musicienne et cueilleuse de fleur de sel, la nature et la musique s’entremêlent dans la vie de Delphine Coutant. C’est donc tout naturellement qu’elle rejoint dès 2015 l’équipe du pianO du lac, faisant flotter dans le même esprit des pianos  avec plus de deux cents cinquante concerts sur les eaux de France et d’Espagne.

Issue de la chanson populaire mais étudiant depuis quatre ans l’écriture et l’orchestration au Conservatoire de Nantes afin d’étoffer sa palette de compositrice, Delphine Coutant signe ici des compositions insolites  à la croisée des musiques populaires et savantes, nourrie de la poésie de la nature et accompagnée par elle. Une nouvelle création où “sous les pull over poussent des camélias, deux systèmes solaires se côtoient”.

Elle s’entoure de la tromboniste Jenny Violleau et du violoncelliste Daniel Trutet pour faire naître une œuvre singulière, entre chanson profane et lieder, aux accents fauréens et baroques, aux arrangements ciselés servant à merveille des textes telluriques.

Voir en plein écran

Les dates en Pays de la Loire sont organisées en coproduction avec l'association Comme le Café, et reçoivent le soutien de la DRAC Pays de la Loire.

DATES / BILLETTERIE

Comment est né ce nouveau spectacle flottant avec Daniel Trutet et Jenny Violleau ? Quelles sont les nouveautés par rapport à tes précédentes tournées avec le pianO du lac ?

Il s’agit de toutes nouvelles chansons, que j’écris et compose. Je suis au piano. Je souhaitais pour la musique des sonorités très distinctes, de cuivre et de cordes, dans l’idée de pouvoir incarner dans la musique mes 2 systèmes solaires. Le violoncelliste Daniel Trutet est mon complice « tout terrain" depuis de nombreuses années (nous jouons ensemble sur l’eau, dans les arbres…) et sa présence allait de soi. Quant à Jenny, c’est une rencontre toute récente ; hormis le fait que c’est une excellente tromboniste, sa joie à l’idée de jouer dans l’eau et son goût pour la vie en caravanes, nous a séduits!

Dans le précédent spectacle « Musiques flottantes », nous jouions des compositions de Daniel Trutet et Cédric Granelle en plus des miennes, j’étais essentiellement au violon et au chant pour quelques chansons. Cette année je renoue avec le piano/chant comme je le faisais sur mes premières tournées avec le pianO du lac.

 

« 2 systèmes solaires » embarque à bord du pianO bulle… quelle est pour toi la particularité de ce piano ?

Ce piano est magnifique et les bulles sont comme des planètes autour du piano ; quand Ben, notre homme grenouille, le fait tourner, on a notre système solaire! Le deuxième est représenté par une petite plateforme flottante, à bulles également, sur laquelle évoluent les musiciens.

 

Tu es artiste associée du pianO du lac depuis plusieurs années… que préfères-tu dans le fait de jouer sur l’eau ? Que représente pour toi cette aventure flottante ?

Mes représentations préférées sont souvent liées à une difficulté qu’on ne pense pas pouvoir surmonter au départ. Une mise à l’eau qui semble impossible car il y a un mur entre la berge et l’eau. Il faut faire marcher sa tête, puis planches et cordages vont faire le reste. Un catapiano qui prend l’eau en plein concert parce qu’un bouchon a sauté, et Voel dans l’eau qui nous dit : « on coule... jouez!!! », et qui va écoper pendant la moitié du concert. Les meilleurs moments viennent aussi des surprises offertes par le public. Un grand chanteur baroque qui s’invite en fin de soirée, s’assoit en tailleur sur notre piano la bière à la main, chante et dans un instant de grâce nous met les larmes aux yeux. »

L’aventure du pianO du lac, c’est savoir déjouer les contraintes et intégrer l’imprévu à l’acte poétique. C’est notre défi à chaque spectacle. Jouer avec tous ces autres musiciens qui s’invitent tels que la brise, les oiseaux, c’est former un nouvel orchestre chaque soir. Notre éclairagiste, le soleil, nous réserve bien des surprises. Nous sommes dans une réceptivité totale pour faire œuvre ensemble, inédite à chaque fois.

Cette aventure nécessite d’avoir plusieurs compétences. Il est utile ici de savoir jouer du violon mais aussi de manœuvrer remorques et camions. Être musicien ne suffit pas, il faut être un peu équilibriste pour tenir en cas de houle, savoir répondre aux oiseaux, nager quand on tombe à l’eau ! »

--- Propos de Delphine Coutant

 

Delphine Coutant - piano, chant

Violoniste de formation, elle écrit et compose ses premières chansons en 2001. En 2002 sort son premier album Alouette, qui lui vaut en 2003 une sélection aux Découvertes du Printemps de Bourges. Son deuxième album, Comme le café empêche de s’étendre, sort en 2005. En 2007, elle monte, avec le chanteur Hugues Pluviôse avec lequel elle collabore depuis 2002, la compagnie «Comme le café», structure de production et diffusion de leurs spectacles. En 2009, elle réalise un troisième opus très personnel, La marée, puis en 2012, Parades Nuptiales, classé dans le TOP 15 des meilleurs albums de l'année 2012 du journal la Croix, aux côtés de Leonard Cohen, Dominique A, Patti Smith, Lou Doillon, Bob Dylan, Bruce Springsteen… La nuit philharmonique, cinquième album de Delphine Coutant réalisé par Matthieu Ballet (Miossec, Thomas Fersen, Alain Bashung...), vient confirmer une inspiration liée à la nature (l'eau, les sables, la plaine) et un goût pour le mystère et l'étrangeté, servis par des orchestrations de cordes et de cuivres.

Elle a également une approche de la création empreinte d’un lien fort avec la nature, influencée par son activité de paludière dans les marais salants de Guérande. En 2009, Delphine Coutant crée avec le violoncelliste Daniel Trutet, la chanteuse Maude Trutet (Mood) et les élagueurs de l’association Ozarbres, le Concerto Perché, spectacle musical en suspension dans un arbre. Depuis 2013, en septembre, elle propose chaque année dans les marais salants des Concerts sur saline, réunissant paludiers, ornithologues, botanistes, public des marais et des villes. Elle invente le Festival salé perché, ajoutant à ces concerts flottants dans les miroirs d’eau des concerts perchés dans les arbres.

Jenny Violleau - cuivre

Après avoir longtemps hésité entre la musique et la navigation, c’est finalement le chemin des cuivres qui s’est imposé à Jenny, à travers l’apprentissage du trombone et du tuba.
Elle s’engage alors dans des études musicales au conservatoire de Nantes, puis d’Angers, ou elle obtient un Diplôme d’Etude Musicale spécialité trombone.
Parallèlement à ses études classiques, elle joue dans différentes formations, explorant le rock, la salsa, la chanson française, mais également le répertoire des big band de jazz.
Forte de la variété de ses expériences, elle partage aujourd’hui sa passion en enseignant le trombone et le tuba dans différentes écoles de la région nantaise.
Elle joue et chante également dans la fanfare des Balkans, « le Spectre d’Ottokar ».

Daniel Trutet - violoncelle

C’est à 16 ans qu’il débute la guitare. Dix années plus tard il entre au conservatoire pour étudier le violoncelle. Parallèlement il crée le studio d’enregistrement Osiris où, derrière la console, il accueillera notamment le chanteur Philippe Katerine, le conteur Yannick Jaulin, et de nombreux grands musiciens de jazz dont Kenny Wheeler,
Baptiste Trotignon, Médéric Collignon… Il termine ses études de violoncelle et obtient le Diplôme de Fin d’Étude. Des portes s'ouvrent alors sur de nouvelles expériences musicales et sur des voyages, rencontres et partages enrichissants.

Depuis plus de 20 ans, il multiplie les collaborations dans les musiques actuelles, la chanson, la comédie musicale, le théâtre et la danse. Il réalisera plusieurs albums en tant que musicien/arrangeur/ingé-son.

Compositeur multi-instrumentiste, il fonde le duo Anda qui sortira 2 albums. Puis Le Concerto Perché (dans un arbre) avec Delphine Coutant entre autres. Il écrit des musiques pour plusieurs compagnies de théâtre, expérimente avec Cellodan’ le violoncelle en solo, projet qui le conduira parfois dans des lieux insolites, souvent en lien avec la nature, source d’inspiration au service de ses compositions aux ambiances cinématographiques qui nous emmènent dans des contrées lointaines en faisant écho à nos terres intérieures.

Benjamin Olinet - homme grenouille régisseur

Diplômé des Beaux-Arts de Saint-Etienne puis Marseille, il s'est rapidement tourné vers la conception et la construction de décors.

Travaillant d'abord dans le domaine du théâtre, avec des compagnies comme Akalmie Celsius (2013), L'Agence de Voyages Imaginaires (2013-2015) ou Les Vagabonds des étoiles (2016) avec qui il collabore encore aujourd'hui; il a aussi réalisé la scénographie de la chanteuse Donoma (2017) ou encore créé des décors immersifs pour l'agence d'événementiel Norelive Productions (2017-2018).

Sympathisant du milieu aquatique, c'est tout naturellement qu'il a rejoint Le Piano du Lac en 2019 pour mettre à profit son jeu de palmes et ses compétences techniques en tant qu'homme grenouille régisseur, continuant en parallèle son activité de décorateur.

Nicolas Buclin - sonorisation, chant, udu

Déjà attiré par l’esthétique et le bricolage, à six ans, Nico décide de changer un interrupteur qui ne lui plaisait pas, par un autre plus « joli » sans pour autant couper le courant. Le choc et la découverte de l’électricité ont été marquants. A sept ans, il voulait écouter des CD. Il trafique donc un vieux tourne-disque amplifié de ses parents pour pouvoir y brancher le Discman dernier cri de l’époque. De là, les deux thématiques de son futur se dessinèrent: La fabrication et la musique.

Graphiste, designer, puis artisan facteur d’instruments, Nico a fabriqué durant plusieurs années des percussions mélodiques avec des bouteilles de gaz recyclées, le Butadrum. Il se consacre aujourd'hui à la technique du son et à la création sonore. Il est membre du collectif Cancans, qui organise chaque année un festival autoproduit à Marseille. Il aime se sentir libre dans ce qu'il entreprend. C'est avec cet esprit qu'il intègre la Volière aux Pianos et les tournées flottantes du pianO du lac en 2018.

LES AUTRES SPECTACLES EN TOURNÉE